Trucs et astuces pour passer son CAP Pâtissier en candidat libre…Et le réussir!

toque pâtissier CAP pâtissier candidat libre gâteaux

toque pâtissier cap candidat libre gâteaux

 

Voila un défi que je m’étais fixé il y a maintenant 18 mois passer un CAP Pâtissier en candidat libre et l’obtenir!

Bonne maman qui fait de bons gâteaux domestiques, je pense que naïvement je n’avais pas évaluer la difficulté de la tâche! En effet, harcelés que nous sommes par les émissions de télé-réalité culinaires, nous avons maintenant tendance, je trouve, à oublier que pâtissier est avant tout un métier et que donc le CAP est comme son nom l’indique un certificat d’aptitudes professionnelles et donc un diplôme professionnalisant…

Et c’est à cela qu’il faut finalement être vigilant tout au long de votre préparation si vous voulez être prêt pour le jour de l’examen, faire des gâteaux comme un professionnel qui s’apprête à les vendre et non comme à la maison.

  • Inscrivez vous à l’examen!

Renseignez-vous rapidement si vous voulez passer l’examen dans l’année en cours. En effet, les inscriptions ont lieu généralement en octobre pour passer le CAP pâtissier en juin de l’année suivante. Si vous êtes titulaire du baccalauréat vous serez dispensé de certaines épreuves.

  • Trouvez un coach!

Cela vous semble superflu? compliqué? Croyez moi c ‘est surtout indispensable!

Ce n’est finalement pas si dur que ça de trouver un professionnel qui sera ok pour vous filer un coup de main comme on dit. Faites marcher votre réseau social, si vous ne connaissez pas personnellement un pâtissier ou un professeur de pâtisserie, vous connaissez certainement quelqu’un qui en connait un. En ce qui me concerne, j’ai une amie prof en lycée professionnel qui a fait marcher son réseau professionnel (merci, merci, Cathy! :-)) et qui m’a trouvé un coach au top! Professeur de pâtisserie en lycée professionnel, il m’a donné une rigueur et une régularité dans mon travail que je n’aurais pas obtenu seule, merci beaucoup Pascal!

  • Equipez-vous!

Rapidement, la possession d’un robot pâtissier va s’imposer à vous. Bien qu’il soit intéressant de maîtriser certaines techniques manuellement comme le pétrissage de la pâte à brioche,… Le robot est nécessaire pour gagner du temps et, surtout, gérer plusieurs préparations en même temps ce qui vous sera demandé le jour de l’examen pratique. En effet, ce jour là, il faudra réaliser quatre préparations différentes à savoir une brioche ou des viennoiseries, une tarte, un entremet avec un décor imposé (trois différents tous les ans) et recette à base de pâte à choux. N’optez pas pour les petits robots d’entrée de gamme dont les moteurs vont vite s’essouffler sur les pâtes lourdes. La marque réputée kitchenaid est un très bon rapport qualité prix. Pour une entrée de gamme, vous aurez déjà du très bon matériel. Surveillez les sites de vente privée, il y a régulièrement des déstockages de leur modèle classique qui offre un bon rapport qualité-prix.

Question petit matériel, il faudra aussi investir petit à petit.. oui passer un diplôme en candidat libre coûte quand même un peu d’argent… Concentrez vous sur l’essentiel: procurez vous la liste de matériel qui vous sera demandé le jour de l’examen. En effet, vous devez apporter votre matériel personnel, ce qui malgré tout est une bonne chose car vous vous serez entrainé avec. N’oubliez pas de vous acheter quelques cercles de pâtisserie que ce soit pour les tartes ou les entremets ;-).

Enfin, il vous faudra une tenue professionnelle pour passer le CAP pâtissier, à savoir, chaussures de sécurité de cuisine, tunique, pantalon, tablier, et toque. Vous trouverez de quoi vous habiller sans problème sur https://www.meilleurduchef.com , site très sérieux, matériel de qualité et assez rapide en livraison.

  • Ne négligez pas la théorie!

Votre coach vous le dira certainement, mais ne faites pas l’impasse sur la théorie… En effet, elle est indispensable à la compréhension d’une réussite et échec d’une recette. On a tendance à l’oublier, mais la pâtisserie c’est franchement de la chimie où les molécules interagissent entre elles en fonction de la température, de leurs propriétés propres à chacune, du mouvement d’un fouet…. Si vous voulez comprendre ce que vous pâtissez et non juste répéter des recettes c’est obligatoire… De plus, vous ne serez pas juger que sur votre pratique, vous aurez une épreuve théorique à passer et lors de l’examen pratique vous aurez une demi-heure d’oral sur les réalisations en cours et donc de connaissances professionnelles.

Il existe maintenant beaucoup d’ouvrages qui permettent de travailler à la maison tel que « je passe mon CAP PATISSIER en candidat libre » du site 750g, bon ouvrage qui offre la possibilité de suivre des tutos en ligne et des fiches de révision théorique. J’avais acheté aussi le livre de cours « Profession PATISSIER CAP » aux éditions Delagrave qui était très complet sur le plan de la théorie. N’investissez pas plus si ce n’est un petit livre de révisions pour l’épreuve de PSE, prévention, santé et environnement, qui est surtout finalement une épreuve de bon sens. Enfin, les sites où vous pouvez vous procurer des sujets d’examen et corrigés sont aussi une très bonne manière de compléter et vérifier vos acquisitions.

 

CAP Pâtissier gâteaux pâtisserie candidat libre examen astuces trucs

 

  • Entraînez-vous, entraînez-vous, et…… entraînez-vous!

On ne le dira jamais assez, mais la pratique ne s’acquiert qu’en pratiquant! Et croyez moi vous pensez avoir du temps devant vous, mais les mois défilent très, TRES, rapidement! Je pense qu’il faut s’entraîner au moins une fois par semaine et le plus souvent en conditions d’examen,  à savoir en s’organisant, en ayant un plan de travail toujours niquel, (oui ce sera évalué… et c’est pas le jour J qu’il faudra s’en inquiéter), une plonge faite au fur et à mesure, respecter les temps de préparations impartis le jour de l’examen,… Lorsque vous vous sentez à l’aise avec une recette, n’hésitez pas à en faire plusieurs en même temps, le jour du CAP il vous faudra savoir gérer plusieurs préparations en même temps pour finir dans les temps. N’oubliez pas que les autres candidats auront suivi des cours pratiques et des semaines de stage, donc il va falloir beaucoup s’entraîner pour atteindre seul le niveau exigé.

 

Le mot de la fin, BON COURAGE à vous, ne vous découragez pas, croyez en vous si j’ai réussi à le faire en jonglant avec ma vie de famille et mon planning d’infirmière, je pense qu’avec de la volonté et du travail sérieux tout est possible!

NB: merci aux nombreux gouteurs qui m ont aidé à prendre confiance en moi en validant mes nombreux essais !!!

 

2 Commentaires

  1. Jeanne dit : Répondre

    Merci pour tous ces conseils et félicitations ! J’espère réussir aussi, j’ai déjà le matériel, mon coach (la formation https://patissier-libre.com), il me manque les livres pour la théorie et surtout du temps pour m’entraîner. En tout cas c’est rassurant de voir que c’est possible de le faire avec un métier à coté et des enfants même si tu n’as pas du t’ennuyer 😉

    1. Oui c est clair que ça n ‘a pas été de tout repos tous les jours !!! Comme quoi quand on veut on peut si on se donne les moyens je ne sais pas si ton coach te propose des ateliers de mise en pratique, sinon essaye de trouver un professionnel en plus pour te donner un peu de pratique dans son labo bon courage à toi, et n hésite pas si tu as des questions qui viennent dans les semaines ou mois à venir

Laisser un commentaire